Recent comments

Comments

Phobos 2 by Victor Dixen

Publication: FR-751131015 Pocket Jeunesse . 642 p. 18 cm

Agréable et fluide, du suspense, de l'émotion. Des révélations. Ont a vraiment hâte de lire la suite, ont ce dit vite zut, je suis déjà arrivée au bout du tome 2. Un roman ado jeune adulte, que j'ai dévoré pour ma part. Et qui change un peu des autres histoires vu que cela se passe sur Mars. Personnages attachants, mais ne pas oublier que c'est un livre pour ado, d'où les histoires d'amours écrite pour cette tranche d'âge. Added 23/06/2022 by Jessica

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur le blob sans jamais oser le demander by Audrey Dussutour

Publication: FR-751131015 J'ai lu . 187 p. 18 cm

Plus qu'une découverte, une rencontre tout à fait accessible avec le blob, cet organisme stupéfiant, de premier abord un peu inquiétant et finalement très sympathique. Son adaptation et son adaptabilité ouvrent des perspectives intéressantes pour l'homme dans le domaine de la recherche. Audrey Dussutour apporte un éclairage très instructif sur le travail des chercheurs. Elle aborde aussi le parcours du combattant des jeunes scientifiques qui veulent s'engager dans la recherche en France: consternant .... Added 25/04/2022 by Isabelle

Les tribulations d'Esther Parmentier, sorcière stagiaire by Maëlle Desard

Publication: FR-751131015 Rageot . 378 p. 21 cm

Fluide simple et efficace.Un bon moment de lecture. Ce lit rapidement. Hâte de lire la suite Added 09/12/2021 by Jessica

Necropolitains by Rodolphe Casso

Publication: Librairie Dialogues Critic . 729p. 19 cm

Super livre. Ne pas s'attendre à voir du zombie de partout, mais plus à comment les gens arrivent à survivre dans se monde ravagé. Nous suivons l'histoire de Franck Masson, il rencontre un premier groupe de survivant avec leur façon à eux de gérer la situation..... Puis d'autre groupe. Je me suis bien prise à ce livre ou arrivé à la fin je me suis dit non encore quelques pages svp Added 30/03/2021 by Jessica

The magicians by Sera Gamble et John McNamara | Lev Grossman, aut. adapté

Publication: FR-751131015 Universal pictures video . 4 DVD (9 h 07 min) 28

Série sympathique. Ne pas s'attendre à du Harry Potter. Mais ça se laisse regarder. Parfois un peu mou, ont a envie de secouer les personnages, mais une fois rentré dans l'histoire ont se laisse prendre par cette nouvelle aventure magique. Added 17/03/2021 by Jessica

Grace field house by scénario, Kaiu Shirai

Publication: FR-751131015 Kazé . 193 p. 18 cm

Super manga ! Je le conseille fortement. Ont se prends super vite dans l'histoire c'est génial. Les personnages sont attachant une fois commencé ont arrive plus à s'arrêter de lire et veux savoir la suite. Added 17/03/2021 by Jessica

Ne coupez pas ! by Réalisé par Shin'ichirô Ueda

Publication: CVS Arcades [distrib.] . 1 DVD, 96 mn 28

Comme le titre nous le dit : NE COUPEZ PAS ! Même si c'est dur pour vous de regarder le film je vous assure que au bout de la 36ème mins j'ai kiffé ce film. Oui, au début on pense à un vrai nanar. Mais sérieux, lorsque on passe cette 1ère partie du film on découvre pourquoi le début est ainsi aussi nul comme dirait beaucoup de gens. Et finalement, une belle petite perle ce film. Bien installée sur mon canapé je me suis tapée des moments de rire tte seule. Et ça, sa fais trop du bien. Surtout NE COUPEZ PAS. Added 18/02/2021 by Jessica

nouveau nom (Le) by Elena Ferrante

Publication: FR-751131015 Gallimard . 553 p 21 cm

j'ai lu le 1er tome de L'amie prodigieuse il y quelques semaines. Depuis le vagabondage littéraire m'a amené vers d'autres lectures. Il y a une semaine je suis revenu vers L'amie prodigieuse en commençant le second tome de cette saga. et là , quel plaisir de retrouver les personnages d'Elena Ferrante , de retrouver Lila et Lena , de retrouver l'Italie et Naples. Quel plaisir de retrouver l'écriture fluide et précise d'Elena Ferrante. Me voila de nouveau plongé dans les vies de Lila et Lena , dans cette vie napolitaine rude , violente. La totalité de ce livre nous fait vivre avec Lena et nous donne à voir les fluctuations de leur amitié et de l'importance de l'attirance de l'une vers l'autre. Le 1er tome nous avait laissé entrevoir les chemins différents que prenaient Lila et Lena. Ce deuxiéme tome amplifie ces chemins Lila s'est marié avec Stefano mais son mariage est un naufrage Lena poursuit ces études et découvre Milan -Pise et Paris. Un long passage du livre se passe sur l'Ile d'Ischia ou Lila , Lena passent leur vacances d'été avec Nunzia la mére de Lena et la rencontre de Nino Sarratore C'est un moment de lecture extraordinaire. Psychologie de cette bande de jeunes -jeu de séduction - grandeur des caractéres de Lila et Léna. j'ai beaucoup apprécié la liberté que conquiert Lila malgré les grilles de son mariage et la morale napolitaine. Quelle force de caractère , quelle envie d'être droite , d'être femme et de vivre sa vie . Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Article 353 du code pénal by Tanguy Viel

Publication: FR-751131015 À vue d'oeil . 289 p. 24 cm

Beau moment de lecture dans ce huis clos du bureau du procureur.Comment ne pas vouloir mettre en application l'article 353 du code pénal. Qu'est ce que l'intime conviction ? Peut être beaucoup d'humanité. Martial Kermeur à été le jouet d'un petit escroc. Les conséquences en seront irréversibles. Dans la description des lieux , des personnages nous sommes dans la pure tradition de Simenon. Le tout rehaussé par ce parfum étrange des terres de bout du monde au plus près des éléments des océans Tanguay Viel nous tient en haleine durant tout ce huis clos et nous décrit avec précision un fragment de société qui essaye de vivre avec les aléas de la vie économique et de ses conséquences. Sous son titre administratif Article 353 du code pénal est un concentré d'humanité Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Voyager by Russell Banks

Publication: FR-751131015 Actes Sud . 314 p. 24 cm

Russel Banks nous invite à revisiter avec lui sa vie de voyage et d'écriture. Durant ce voyage commençant aux confins des années 60/70 Russel Banks va nous entraîner des Caraïbes, en Floride, en Équateur ou encore dans l'Himalaya. Ce sera l'occasion pour lui de nous retracer sa vie amoureuse et ses mariages. de nous parler de ses filles,de Christine et de Chase Mais aussi et surtout de nous donner son point de vue sur la Vie du monde Et dans ces pages l'on retrouvera toute la pensée progressiste de Russel Banks Que ce soit lors de ces études à l'université de Chapel Hill en Caroline ou lors de randonnées aux Seychelles dans la Vallée de mai au sein de la plus vieille forêt primaire de notre planète. Et comment ne pas être touché quand Russel Banks invoque sa responsabilité actuelle vis à vis de l'Afrique, de l'esclavage de la ségrégation. Invocation faite depuis l'Ile de Goree au Sénégal et invocation qui nous implique tout autant. Enfin ce livre est un hymne au temps qui passe, au possible déclin physique et intellectuel. Mais ce temps qui passe c'est le sens même de la Vie et que Russel Banks nous parle bien de ce temps là. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Les terres froides by Yves Bichet

Publication: FR-751131015 Fayard . 188 p. 19 cm

Je connais Yves Bichet pour avoir déjà lu deux de ses livres : La part animale et L'homme qui marche. Je me souviens de lecture un peu difficile et rude. Que va t'il en être cette fois ci ? Je ne suis pas originaire de ces Terres Froides de L'Isère .Cette région m'a acceuili il y a 40 ans , alors que mes origines sont les Flandres françaises . Et bien le livre d'Yves Bichet à partir de ces souvenirs d'enfance et des personnages qui la compose fait revivre ces Terres Froides. le Style d'Yves Bichet reste égal à lui même et ça râpe un peu ! J'ai retrouvé dans les personnages , les descriptions les Terres Froides que j'ai découverte depuis 40 ans. Ces Terres Froides où les histoires de capteurs de vipères courent le long du Barbaillon ou de la Bourbre. J'ai retrouvé au travers des Rogations ,les pèlerinages et les processions que ce soit à Notre Dame de la Milin ou encore à La Salette de Bevenais. Et encore la description climatique et géographique des Terres Froides. Yves Bichet n'y va pas avec le dos de la cuillère: le froid la neige le brouillard tout l'hiver. Ceux sont des souvenirs d'enfance. J'ai les mêmes sur mes hivers d'enfance dans les Flandres . J'ai le souvenir d'hiver complet d'humidité de froid de bruine et de grisaille. Est ce la réalité climatique ? Non seulement les souvenirs de notre enfance C'est la même chose pour les Terres Froides. C'est une région dure et froide mais elle ne se résume pas au brouillard et au froid Ce pays de collines entre les plaines lyonnaises et les Alpes reste un havre de paix de calme et de ruralité . Se ballader sur ces collines avec la vue sur le Mont Blanc ,Belledone et la Chartreuse est toujours un ressourcement . Et dans le vent on entend toujours les chants et prières des Rogations ,le sifflement des vipères mais aussi la douce nostalgie des histoires d'amour de l'enfance d'Yves Bichet . Si un jour vous prenez l'autoroute entre Lyon et Grenoble vous traverserez ces Terres Froides. Après Bourgoin l'autoroute vers Grenoble serpente dans les collines . Vous y êtes . Vous êtes dans les Terres Froides. Après avoir passé le Col de Rossatiere un ensemble de collines s'ouvrent à vous. C'est le pays d'Yves Bichet : Virieu,Chabons , Burcin. C'est le pays de "La Barthélemy " cette maitresse dont le bureau devient une prison malodorante C'est le pays d'Antoine le copain ,l'âme soeur C'est le pays d'Elisabeth,de l'amour et du coup de foudre , le vrai. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Bakhita by Véronique Olmi

Publication: FR-751131015 Editions Albin Michel . 454 p. 21 cm

Je viens de terminer Bakhita de Véronique Olmi et de lire un certain nombre de critiques . La grande majorité vont dans le même sens pour dire que ce livre est grand, que l'écriture de Véronique Olmi est lumineuse , émotionnelle et que Bakhita a une grandeur exceptionnelle. Je me joins à ce concert de louanges pour ce livre. Tout à été dit sur l'histoire de Bakhita Je voudrais donc vous faire part de mon ressenti à la sortie de la lecture de ce livre Je suis marqué par le lien indéfectible de Bakhita avec sa terre du Soudan et du lien quel entretient avec sa mère. C'est celle qu'elle implore dans les derniers instants de sa vie: sa Madone. Et celle-ci lui chuchote son nom de naissance,ce nom que ne connaît pas Bakhita,ce nom qui est l'âme de Bakhita Bakhita, jeune femme droite ,debout et d'une humanité merveilleuse. De cette terre du Soudan elle garde de vers elle et protège Binah et ces enfants morts de l'esclavage. Et puis en filigrane il y a la jumelle perdue,ce second moi avec lequel elle vit constamment.

Il y a cette main qui tient l'autre. Desfois c'est la main de Bakhita qui tient la main des enfants ,de Binah et puis d'autrefois c'est une main qui tient Bakhita. Ces mains qui font des maillons et qui nous relient tous. Il y a encore le corps de Bakhita, corps qui a été mutilé, traumatisé non respecté. Ce corps qu'elle pourra dissimulé derrière un vêtement monastique et qui sera pour Bakhita un moment de liberté exceptionnelle Autre réflexion : le prosélytisme a encore de beaux jours. Même si Bakhita ne souhaitait pas revenir au Soudan , sa conversion au Christianisme puis ensuite ses circuits en Italie où elle est exhiber dans les villes et monastères font réfléchir . de même pour sa rencontre avec Mussolini et le Pape. L'esclavage au Soudan était intolérable mais que peut on dire de cet Occident qui convertit et qui exhibe pour ses desseins. Et Bakhita qui vit cela avec humilité et grandeur d'âme . L'important pour elle ce sont les enfants , l'amour donné à ceux-ci et qu'il soit Italiens ou Soudanais n'a pas d'importance. Elle a trouvé en Dieu comme en Allah dans son enfance, l'amour. L'amour de son père, de sa mère, de Binah de Kismeth mais aussi celui de Miminna . Véronique Olmi à sublimé le personnage de Bakhita mais elle a aussi sublimé l'écriture de cette vie. Je resterai longtemps en marche au côté de Bakhita et il me semble que pour la retrouver ,il existe un baobab quelque part dans le Sud Ouest du Soudan où une vieille femme attends Bakhita pour regarder ensemble le lever du jour sur cette terre d'Afrique. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

La Serpe by Philippe Jaenada

Publication: FR-751131015 Julliard . 643 p. 23 cm

Voila un livre somme ! 650 pages pour que Philippe Jaenada nous parle du triple meurtre d'Escoire et d'Henri Girard. En 1941 , dans le château d'Escoire en Dordogne Georges Girard ( père d'Henri) Amélie ( Tante d'Henri) et la bonne sont sauvagement assassinés à coup de serpe. Henri présent sur les lieux est le seul survivant de cette tuerie. Il en sera accusé , il fera 19 mois de prison , sera jugé et acquitté de ces trois meurtres. Par la suite l'enquête sera abandonnée et ce triple meurtre restera non élucidé. Henri Girard aura une vie avant les meurtres et une autre après Au moment des meurtres il a 24 ans. Il a une vie de patachon faite de dépenses d'arrogance. Après son inculpation , son passage en prison et son acquittement Henri Girard devient un autre homme. D'abord il change de nom. Il prend le Prénom de son père et le nom de sa mère. il devient Georges Arnaud , écrivain , journaliste. Il est entr autre l'auteur du Scénario du film le salaire de la Peur . Il part vivre 7 ans en Amérique du Sud , il revient en France puis part en Algérie. Il rencontre Jacques Vergès et sa vie de journaliste et d'écrivain sera dédiée maintenant à la défense des minorités. Dans ce livre Philippe Jaenada nous raconte cette vie à la lumière de ce triple meurtre d'Escoire. Cela aurait pu être un livre long , documenté et ennuyeux. A certains moments nous ne sommes pas loin de ces qualificatifs. Il n'est pas toujours facile de suivre la chronologie des faits quand il s'agit de détails tels que des horaires , des pièces allumées ou éteintes , des loquets ouverts ou fermés. Mais le charme de ce livre vient de Philippe Jaenada lui même. Pour cette contre enquête , il se met en scène et cela éclaire le livre différemment. Philippe Jaenada nous apparaît comme un tendre Nounours. Un de ses amis Manu Girard est le petit fils d'Henri Girard . Il lui parle de ce qu'a vécu son grand père lors de ce triple meurtre . Bon copain Philippe Jaenada n'est pas seulement intéressé, il va reprendre l'enquête et essayer de comprendre les arcanes de ce mystère. Le voila parti pour Périgueux. A bord de sa Mériva ou l'électronique liée à la pression des pneus l'interroge. Notre Nounours n'est pas un as de la mécanique. Notre Nounours est affectif ! Il préfère nous parler de son fils Ernest ado de 16 ans et s'enfouir dans le foulard de soie de sa femme qu'il a emmené avec lui. Il préfère nous expliquer qu'en bon parisien , la marche le fatigue et que de façon totalement irrationnelle il pense arriver dans une région ennemie en Dordogne. Il doit sûrement être épié , lui le parisien qui revient enquêter sur un meurtre vieux de 75 ans. Il a aussi peur de cette bâtisse , de ce château aux grilles fermées et aux bruits sûrement étranges. Philippe Jaenada est un étrange écrivain qui devient détective , inspecteur. On le verrait bien avec l'imper de Columbo. le cigare est remplacé par le Whisky. Si possible Oban sinon Talisker. Et comme Columbo , sous son air de ne pas y toucher son enquête est très fouillée et documentée. Et cette enquête respecte les protagonistes et le lecteur. Il nous ouvre des pistes Le personnage d'Henri Girard est tellement multiple. L'époque l'est tout autant. Devant quelle réalité sommes nous ? Henri Girard a été acquitté par un jury populaire en moins de 10 minutes alors que sa culpabilité ne semblait faire aucun doute. Son avocat Maître Garçon maître du barreau de l'époque a retourné le jury. Mais sur quelle vérité ? Suite à cet acquittement l'enquête a été abandonnée . 3 meurtres et pas d'assassin Henri Girard s'est accusé des meurtres bien plus tard dans sa vie, auprès de Gérard de Villiers auteur célèbre des SAS. Quelle est la réalité de ce témoignage. Henri Girard parlait de son père avec beaucoup d'affection de tendresse et de connivences partagées. Qu'en est il de ce lien avec "son vieux Georges" Qu'en est il des gardiens du château . Doulet père et fils. Qu'elle lien avec ces 3 meurtres. ? Philippe Jaenada dans sa Mériva rentre sur Paris , nous nous sortons du livre. chacun avec ses réalités. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

En attendant Bojangles by Olivier Bourdeaut

Publication: Abes Finitude . 158 p. 20 cm

Il n'est jamais trop tard pour livre un livre.... En attendant Bojangles fait partie de ceci. J'avais entendu parler de ce premier roman ayant eu des prix, un tapage médiatique. de ce fait une petite méfiance me tenait à l'écart de cet ouvrage. Et puis il y a quinze jours Olivier Bourdeaut était présent à La Grande Librairie pour présenter son deuxième roman Pactum Salis. Et là , l'auteur m'a donné envie de rentrer dans son monde. Donc autant commencer par En Attendant Bojangles. Direction la Médiathèque , le livre était disponible. Je n'avais pas le souvenir d'un roman si court. Tout a été dit sur ce roman : l'histoire racontée par l'enfant avec des retours au journal du père George afin de recadrer nos sentiments et émotions , la Maman dont le prénom change au maximum tous les deux jours , Mademoiselle Superfatoire , animal de compagnie on ne peut plus étrange et puis en musique de fond ,la voix lancinante de Nina Simone nous chantant Mister Bojangles. Ce qui m'a touché c'est le regard de l'enfant et son interprétation des événements. Comment un enfant entrevoit l'amour , la folie mais aussi le monde qui l'entoure. Comment interprète-t il tous les déménagements intérieurs de sa mère. Ce qui m' a ému c'est la passion absolue que se voue deux personnes et cette passion va être transcendée par les événements et la maladie. Tout peut paraître loufoque avec l'échiquier géant , la tonne de courrier non lu et Mademoiselle Superfétatoire. Mais il faut bien faire vivre cette folie si on ne veut pas se perdre. Vu par l'enfant cela donne une vie légère , insouciante détachée des normes. Vue par George et sa femme aux milles prénoms ne pas se perdre c'est vivre cette folie. George était loufoque ,déjanté et il a trouvé "mieux". Il a trouvé plus fou que lui. Et c'est avec cette folie qu'il vont construire la réalité de leur vie et non des châteaux en Espagne Olivier Bourdeaut nous régale par son style , par sa finesse d'écriture et sa facilité à nous montrer la folie que ce soit à travers un enfant ou des adultes. Chapeau Bas ! Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Dans la combi de Thomas Pesquet by Marion Montaigne

Publication: FR-751131015 Dargaud . 204 p. 29 cm

Comment peut on vouloir être dans la combi de Thomas Pesquet ? Dans une BD de 200 pages Marion Montaigne va nous dire et dessiner tout ce qu'il y a dans la combi de Thomas Pesquet Eh bien il y en a de la volonté , de l'orgueil de l'humour et des connaissances dans cette combi. C'est la grande réussite de cette BD : Elle restitue avec humour , souvent caustique le chemin de vie de Thomas Pesquet pour en arriver à se retrouver dans une fusée russe en approche de l'ISS. Mais cet humour ne cache pas la réalité de la préparation , la difficulté d'être choisi. De façon ludique et pédagogique Marion Montaigne nous parle de l'impesanteur de la gravité mais aussi des expériences scientifiques et de leurs loufoqueries. Mais aussi des difficultés de la vie quotidienne dans un univers sans apesanteur , des conditions drastiques d'entrainement ou encore de la rusticité du retour dans la cabine Soyouz. Et malgré cela Thomas Pesquet a envie de remettre rapidement sa combi. C'est que la Terre doit être belle au milieu de l'Univers ! Alain D Added 19/11/2019 by Alain

La magicienne by scénario, Wilfrid Lupano

Publication: FR-751131015 Dargaud Bénélux . 56 p. 28

Et revoilà nos anciens préférés ! Cette fois ci il faut défendre une magicienne . Et quoi de mieux pour défendre que de participer à une ZAD. Voila nos compères repartis comme en 68! Cette défense de la magicienne nous permettra d'en apprendre plus sur la généalogie de Sophie mais aussi sur l'utilisation des tuperouères ou encore sur le monde des fleurs en Ecosse Quand à Guimauve Frombze ,je vous laisse deviner ce qui se cache derrière cette locution. Un bon cru que ce tome 4. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Les loyautés by Delphine de Vigan

Publication: FR-751131015 JC lattès . 208 p. 21 cm

Delphine de Vigan continue à approfondir ,à fouiller les psychologies humaines. Après avoir traité des pervers narcissiques dans D'après une histoire vraie elle aborde dans son dernier roman Les Loyautés Dans un roman court , trapu et dense elle nous brosse de façon choral les portraits humains et psychologues de deux enfants de 12 et 13 ans et de deux femmes. Mathis et Théo sont deux copains de classe. Hélène est professeur de SVT de Mathis et Théo. Cécile est la maman de Mathis. Autour de ces quatre personnages Delphine de Vigan va fouiller les loyautés qui retiennent ces personnes , qui les enchaînent, qui les privent de leur libre arbitre. Au début du livre Delphine de Vigan écrit quelques pages sur les loyautés. Ces quelques pages permettent d'éclairer ensuite la vie et les difficultés de ces quatre personnages. J'ai lu sur certaines critiques que des lecteurs étaient marqués par la noirceur des personnages et de leur environnement. Ils me semble que cette noirceur est la conséquence des loyautés que nous avons au plus profond de nous. Théo ne veut pas décevoir ses parents et leur rester loyal au travers de ces silences. Mathis lui se veut loyal à son ami Théo. Quant à Héléne et Cécile elle sont enchaînées aux loyautés de leur vie. Delphine de Vigan arrive à nous emmener loin dans la psychologie des adultes et dans la représentation de la vie de deux jeunes pré -ado. Un livre dur , exigeant mais qui amène une réflexion profonde sur nos propres loyautés. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Pactum salis by Olivier Bourdeaut

Publication: FR-751131015 Finitude . 252 p. 20 cm

Dire que le deuxième roman d'Olivier Bourdeaut était attendu est un euphémisme. Dire qu'il allait déchainer les critiques sur Babélio s'est une réalité. Autant de pour que de contre Autant de déceptions et que de lecteurs heureux ou même conquis. Je fais partie des lecteurs heureux. J'ai passé un agréable moment dans la presqu'île de Guérande avec Jean , Michel et les marais salants. Evidemment ce deuxième roman d'Olivier Bourdeaut est très loin de l'ambiance d'En attendant Bojangles Evidemment qu'il faut se défaire des émotions et des sentiments dont nous enveloppé les personnages d'En attendant Bojangles. Je souscris à certaines critiques qui sont formulées par les lecteurs de Babélio. Oui , on peut ressentir qu'Olivier Bourdeaut s'écoute écrire. Oui on peut ne pas aimer l'emploi de nombreux adjectifs Oui on peut trouver la rencontre des personnages peu réaliste. Lors de la lecture du premier tiers du livre j'étais un peu dans cet état d'esprit et puis comme on dit prosaïquement la mayonnaise à prise. Je n'ai pu levé les yeux du livre et je l'ai lu d'une traite avec une sensation haletante. Avec le recul l'emploi des adjectifs , le coté peu réaliste de la rencontre des 2 personnages et l'impression qu'Olivier Bourdeaut s'écoute parler se sont évanouis. Je retiens de ce livre une violence dans la rencontre de deux personnages : une violence qui peut aussi être appelée force et on parle d'amitié , une violence qui peut aussi être une destruction et une haine. Destruction par l'alcool, haine de l'autre et misanthropie pour Jean ou encore haine de soi et de ce que l'on est pour Jean et Michel La rencontre incongrue de ces deux personnages les révèle à eux mêmes . Sans cette rencontre Jean et Michel seraient ils les mêmes ?

Et puis je retiens aussi de ce livre la description des marais salants ,du métier de paludier et des lumières océaniques. Olivier Bourdeaut a une belle facilité pour décrire des paysages sombres ou ensoleillées. Enfin je trouve que son écriture sait faire preuve de dérision et d'auto dérision. Dans ces dialogues entre Jean et Michel j'ai l'impression de voir de jeunes coqs voulant dominer l'autre et le monde par des considérations grotesques , déplacées et d'une grande immaturité. et c'est cette immaturité qui se transforme tout au long du roman. malgré leurs égo , leurs misanthropies leurs violences ils deviennent plus humains. En synthèse une belle lecture au milieu des marais salants de Guérande avec des personnages de roman tellement humains et en définitif un petit côté thriller qui donne à réfléchir sur l'amitié et comment on peut s'en servir ou non. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Ces rêves qu'on piétine by Sébastien Spitzer

Publication: FR-751131015 Les éditions de l'Observatoire . 304 p. 20 cm

Ces rêves qu'on piétine est le premier roman de Sébastien Spitzer. Quelle entrée en matière ! Un sujet ardu traité et même sur-traité : la fin de la seconde guerre mondiale , les camps de concentration et la chute de l'Allemagne nazie . Et bien Sébastien Spitzer nous livre un livre historique , émouvant et d'une magnifique écriture. D'abord il faut dire que ce n'est pas un roman au sens littéral du terme. Sébastien Spitzer s'appuie sur d'importantes documentations et recherche pour en faire la trame de son récit. La part romanesque du livre est là pour servir d'écrin à cette réalité. En aucun cas le romanesque prend le pas sur la réalité. A la fin du livre en quelques pages Sébastien Spitzer nous explique comment a été mené ce récit. Il est préférable d'avoir lu le livre avant de lire ces quelques pages.

La grande force de ce livre est le parti pris narratif de l'auteur. Dans un laps de temps de quelques jours en fin avril 1945 , Sébastien Spitzer va nous emmener dans le bunker d'Adolf Hitler et des dignitaires du Troisième Reich , ainsi que dans les pas d'une cohorte d'un millier de déportés sortie des camps mais encore prisonniers de l'armée allemande. Un personnage central va faire le lien entre ce bunker et cette cohorte de déportés Il s'agit de Magda Goebbels , femme de Joesph Goebbels N°2 du troisiéme Reich. Magda Goebbels est une femme qui à eu plusieurs vies en contradiction les unes avec les autres. Née d'une union illégitime entre un ingénieur et une employée de maison , elle va être élevée par le mari que sa mère va épouser : un commerçant juif du nom de Richard Friedlander. Elle même va avoir une liaison amoureuse avec un jeune sioniste Victor Arlosoroff et va porter de l'intérêt pour la cause qu'il défend. Puis elle va militer au NSDAP ( parti nazi) ,trouver du travail dans ce parti et rencontrer Joseph Goebbels. Elle va devenir ainsi une intime d'Hitler jusqu'à devenir la première dame du Reich. Et en ces derniers jours d'Avril 1945 ,elle assiste repliée dans le Bunker de Berlin à la chute du troisième Reich Dans le même temps , sur des chemins d'Europe Centrale un millier de déportés marche , ils l'espèrent, vers leur liberté. Parmi eux Aimé , Judah , Fela et sa petite fille Ava. Cette petite fille de 3 à 4 ans détient un petit sac de cuir avec des feuillets écrits. Ces feuillets écrits sont le lien de tous ces déportés depuis des années. Le lien a commencé avec Richard Friedlander et se perpétue jusqu'à Ava. Ce lien représente entrautre le silence de Magda Goebbels. Tout le récit oscille entre la folie destructrice du troisième Reich et la force , l'abnégation de ces hommes et femmes qui ont vécu l'enfer , l'anéantissement de leur personnalité et de leur judéité mais qui sont debout. Le parallèle est saisissant entre la lourdeur bétonnée de ce bunker et la fragilité de cette cohorte humaine , affamée et maigre. Les dignitaires du Troisième Reich se terrent comme des rats alors que des gens de peu et de rien marchent et veulent retrouver leur liberté. Et cette marche vers la liberté est portée par deux femmes : Fela qui a vécu toutes les insanités et sa fille Ava , née dans un camp , de ses insanités. Ce sont les parties du livre les plus émouvantes : le regard de cette petite fille sur un monde dont elle ne connaît que l'enfermement , les vêtements rayés et la violence à toute heure . Émotion au travers des personnages de Richard Friedlander ,Aimé , Judah et Fela qui auront donnés leur vie afin qu'Ava puisse vivre et témoigner de l'horreur. Et puis sidération devant ce que peut devenir un être humain. Comment est il possible qu'un être humain puissent s'enfoncer dans l'abîme au point de tuer ses enfants.

Je terminerais par l'émotion profonde que j'ai ressenti à la lecture de l'un des feuillets que détenait Ava. Dans ce texte il est dit le nom des personnes qui ont connu Richard Friedlander , qui ont pris la suite et qui sont morts à sa suite. Le début du texte donne les noms des personnes et ce qu'ils sont. Et puis la qualification des personnes se fait plus rares jusqu'à je m'appelle Valery Munz je suis né en Belgique je m'appelle Olga Munz j'étais la femme de Valery... je m'appelle Léonie Kiffer, je suis née... je m'appelle Adam Pollock, je... je m'appelle Helga... Je m'appelle... je.... Judah est mort hier (......) Nous porterons ces lettres jusqu'à toi Magda Goebbels. Émotion devant Cette cohorte d'affamés , de corps déglingués , cette cohorte dans l'urgence de la mort et de la vie cette cohorte dont on à piétiné les rêves mais cette cohorte vivante par Ava. Alain D Added 19/11/2019 by Alain

Chanson de la ville silencieuse by Olivier Adam

Publication: FR-751131015 Flammarion . 219p. 21x13 cm

Lors de la sortie du double Cd de Jean Louis Murat,Babel, Olivier Adam l'avait encensé en parlant de l'ambiance et de la tonalité globale de ces 2 Cd. Un ensemble minimaliste qui peignait la région auvergnate de Jean Louis Murat. Jean Louis Murat ce barde auvergnat bougon grogneux et qui aime bien sa vie calme loin du monde mais près de la nature et du Col de la Croix Morand. Et c'est ce même Jean Louis Murat que l'on retrouve à travers ces textes en exergue du livre d'Olivier Adam : Je suis au marécage interne L'appartement ou tout se noie Chanter est façon d'être nu Chanter est ma façon d'errer.

L'errance thème principal de Chanson de la ville silencieuse Cette errance qui guide Antoine Schaeffer, chanteur à la célébrité écrasante et au passé dissolu. L'errance de sa fille qui recherche une enfance , un père, mais aussi en recherche de sa personnalité Lisbonne ville de l'errance de la mélancolie et du départ ( la Tour de Belem et les aventures ou errances des grands explorateurs) L'errance au travers de la musicalité de l'écriture d'olivier Adam. Des phrases courtes nominales qui percurent ou alors des phrases noires ou blanches ,positives ou negatives,des phrases qui balancent . Une mélodie de l'errance. L'errance comme une quête de soi. Lors de son passage à la Grande Librairie Olivier Adam avait dit : J'ai une propension à la fuite et à la disparition qui est très forte et contre laquelle je lutte..... J'écris sur ce que je redoute qu'il advienne. Cette fuite ou cette disparition car comme le dit Antoine Schaeffer il est peut être un imposteur. Cette errance ou cette fuite de la fille du chanteur à Lisbonne pour se libérer et devenir elle même. En définitif cette errance est une recherche de soi et de l'autre. Cela donne des résonances avec le livre de Philippe Besson Les passants de Lisbonne. Déjà Lisbonne ,déjà des errances Cette Lisbonne entre Atlantique, fado et Saudade.

Et puis de façon accessoire mais non sans importance , ce chemin que prend la fille du chanteur depuis Valence puis vers Aubenas et enfin dans des vallées encaissées de l'Ardèche qui nous rapproche étonnamment d Antraigues sur Volanne et de Jean Ferrat. Olivier Adam dit avoir rencontré à Lisbonne le sosie de Nino Ferrer ,chanteur de rue en errance dans l'Alfama et le Barrio Alto Dans les montagnes d'Ardèche dont nous parle Olivier Adam il y a encore le chant de Jean Ferrat Et pour conclure ce chemin d'errance Quelques paroles de Jean Louis Murat dans Long John Vivre Et m'etourdir Dire Et chaque nuit Manger la proie Vivre Et voyager Pour me trouver. alain d Added 19/11/2019 by Alain

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Next >>